Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Myrtilles et arthrose

Myrtilles et arthrose

Retour
5 arthrose

Chez des personnes souffrant d’arthrose, la consommation de myrtilles pourrait avoir des effets bénéfiques notamment sur la douleur.

L’arthrose est une affection chronique dégénérative des articulations. C’est la maladie rhumatismale la plus fréquente. C’est une maladie inflammatoire et c’est l’inflammation chronique qui détruit progressivement le cartilage et toutes les structures de l’articulation incluant notamment l’os et le tissu synovial. L’arthrose se manifeste essentiellement par des douleurs et des raideurs articulaires.

De plus en plus de recherches montrent un lien entre la consommation de polyphénols alimentaires et la réduction du risque de différentes maladies chroniques. Les polyphénols exerceraient ces effets bénéfiques grâce notamment à leur capacité à accepter les électrons provenant des radicaux libres interrompant ainsi les réactions oxydatives en chaîne et augmentant la capacité cellulaire antioxydante.

Les myrtilles en dehors de leur goût agréable sont une source significative de polyphénols, principalement des anthocyanines. Des études in vitro et sur modèles animaux montrent que ces anthocyanines ont des effets anti-inflammatoires sur des tissus articulaires. Quelques essais ont également montré de potentiels effets anti-inflammatoires des myrtilles, susceptibles d’améliorer les fonctionnalités de personnes âgées, mesurées par les paramètres de marche. Cependant aucune étude n’avait encore examiné leurs effets sur la réduction de la douleur, l’amélioration des fonctionnalités et l’inflammation chez des personnes souffrant d’arthrose.

Une étude randomisée en double aveugle et contrôlée contre placebo a évalué les effets d’une consommation quotidienne de myrtilles chez des personnes souffrant d’arthrose symptomatique.

Soixante-trois personnes âgées de 45 à 79 ans souffrant d’arthrose ont été enrôlées dans cette étude. Après avoir été réparties de façon aléatoire en deux groupes, elles ont consommé quotidiennement pendant quatre mois 40 g de poudre de myrtilles lyophilisées ou une poudre placebo.

Les résultats montrent, dans le groupe ayant consommé des myrtilles, une diminution significative de la douleur et de la raideur articulaires ainsi que des difficultés à réaliser les tâches du quotidien. La capacité à marcher normalement a également été augmentée. Certains paramètres de l’inflammation ont aussi été améliorés.

Ces données suggèrent que la consommation de myrtilles pourrait avoir des effets bénéfiques sur la gestion de la douleur et les performances de marche, contribuant ainsi à une meilleure fonctionnalité physique des personnes souffrant d’arthrose.

D’autres études sur un plus grand nombre de personnes devront venir confirmer ces résultats.


Du C et al., Blueberries improve pain, gait performance, and inflammation in individuals with symptomatic knee osteoarthritis. Nutrients, 2019, 11, 290.


L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Nature Sciences Santé ou abonnez-vous au magazine ! 


Article réalisé par Nature Sciences Santé
Voir plus d'articles

Contactez-nous